Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Formation continue
Accueil   /   Formation   /   Formation continue   /   Technicien Supérieur en Radioprotection

Technicien Supérieur en Radioprotection

Maîtrise des risques

Prévention des risques

Radioprotection

Nouvelle formation !
Eligible CPF
Crédit : L.Godart/CEA

En bref

Dans le domaine de la radioprotection, domaine qui vise à protéger l’homme et l’environnement contre les effets des rayonnements ionisants, le métier de Technicien supérieur en radioprotection est un des métiers clés. Il a en effet pour mission de garantir la protection des hommes et de l’environnement pour le compte de l'employeur ou de l'exploitant nucléaire au plus près du terrain. Il est chargé d’assurer la prévention des risques radiologiques, que ce soit à la préparation, ou la réalisation de travaux, pendant l'exploitation de l’installation (en fonctionnement normal ou en cas d’incident/accident), la phase de mise à l'arrêt définitif, puis lors de son démantèlement.

La formation prépare à la certification professionnelle de Technicien Supérieur en Radioprotection, de niveau 5 reconnue par France Compétences (RNCP 37003).

A qui s’adresse cette formation ?

Toute personne envisageant une carrière de technicien en radioprotection au sein de la recherche, de l'industrie nucléaire (donneurs d'ordre et sous-traitants), de la marine ou d'un établissement de santé.

Voies d'accès : Formation initiale, formation continue, alternance et validation des acquis de l'expérience (VAE)

Compétences visées

A l’issue de cette formation, vous devrez être capable de :

- Evaluer les risques radiologiques sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire).

- Définir et mettre en œuvre les parades nécessaires pour prévenir les risques radiologiques et assurer la surveillance associée sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- Assurer la vérification des mesures de prévention et de protection sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- Appliquer les mesures visant à limiter les conséquences d’un événement radiologique sur les travailleurs, la population et l’environnement sous la responsabilité de l’employeur, ou de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- Contribuer à la communication sur les risques radiologiques sous la responsabilité de l’employeur, ou de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

La formation se compose de cours théoriques permettant de maitriser les savoirs fondamentaux et de mise en situations professionnelles au travers de travaux pratiques complétés par un stage ou une alternance en entreprise.

Savoir fondamentaux :

- Radioactivité et activation 45 heures

- Interaction rayonnements matière, dosimétrie et évaluation de la dose en exposition interne - 66 heures

- Effets biologiques des rayonnements ionisants - 6 heures

- Démarche générale de prévention, maitrise des risques professionnels et méthode d'analyse des risques - 27 heures

- Techniques de protection contre l'exposition externe et interne - 72 heures

- Détection des rayonnements ionisants - 42 heures

- Notions de droit et réglementation - 39 heures

- Sûreté - criticité, qualité - 18 heures

- Gestion de crise – 6 heures

- communication – 12 heures

- ...

Travaux pratiques :

- Mesures et métrologie : Spectrométrie alpha et gamma, radon, mesures de débits d'équivalent de dose, contamination surfacique et atmosphérique - 80 heures

- TP/TD Vérification des moyens de prévention – 12 heures

- Equipement de protection collectif (SAS, enceintes de confinement) et individuel - 30 heures

- Gammagraphie - 9 heures

- Transport de matières radioactive - 6 heures

- Gestion de situations dégradées - 15 heures

- Réalisation de cartographie, Evaluation de Dose Prévisionnelle (EDP), ALARA, zonage radiologique - 30 heures

- Activités intégratrices de synthèse - 27 heures.

- …

- Stage (280 heures) ou alternance en entreprise (875 heures)

 

 

 

Le niveau initial minimum requis pour être candidat à cette certification est les baccalauréats scientifiques (Bacs S-SI ou S-SVT, bacs C et D), Bac général avec spécialités Mathématiques, Sciences de l’ingénieur, Physique/chimie, Sciences de la vie et de la terre. Un test de connaissances (mathématiques, physique et chimie) est organisé avant la formation.

Méthodes et outils pédagogiques

Réglementation

  • La formation inclut des travaux pratiques mettant en œuvre des sources de rayonnements ionisants et/ou des visites d'installations en zone réglementée ; se conformer aux recommandations mentionnées dans les conditions de vente.

Contact(s)

Responsable pédagogique :

Alain PIN
alain.pin@cea.fr
+33 2 33 01 89 83

Sessions de formation

Aucune session inter-entreprise n'est programmée pour le moment, si cette formation vous intéresse, merci de nous contacter.

Formations apparentées

Top envelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down