Navigation Magnétique Bio-inspirée

Le GPS est aujourd’hui largement utilisé pour la navigation terrestre, maritime et aérienne. Néanmoins, il présente plusieurs inconvénients : il nécessite une infrastructure très lourde (constellation de 24 satellites en orbite), il ne fonctionne pas en milieu « indoor » ou sous-marin et surtout il peut être brouillé. C’est pourquoi une navigation « magnétique », i.e. exploitant le champ magnétique terrestre, est intéressante car elle est totalement passive et fonctionne dans tous les milieux y compris sous-marin.
De nombreuses stratégies assez différentes existent pour naviguer à l’aide de ce géomagnétisme; une voie consiste à s’inspirer de la façon dont certains animaux (tels que rouge-gorge, barge à queue barrée, albatros, monarque, tortue de mer, saumon, …) exploitent le champ magnétique pour parcourir de très grandes distances (plusieurs milliers de km).
La thèse cherchera à répondre à la question de recherche suivante: est-ce qu’une approche bio-inspirée est pertinente pour mettre en œuvre une navigation magnétique ?

La thèse aura lieu au CEA Grenoble (http://www.leti-cea.fr/cea-tech/leti/Pages/recherche-appliquee/plateformes/plateforme-systemes-cyber-physiques.aspx ) au sein d'une équipe de chercheurs multidisciplinaires : physique, électronique, traitement du signal (http://scholar.google.com/citations?hl=en&user=u8w0UPkAAAAJ ) dont les travaux sont reconnus en instrumentation pour la géophysique et le spatial.

Profil ingénieur/master 2 en traitement du signal, électromagnétisme, physique : candidater auprès andrea.vassilev@cea.fr

Top