Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Thèses
Accueil   /   Thèses   /   Object communicant par retromodulation pour application IoT éco-innovant

Object communicant par retromodulation pour application IoT éco-innovant

Défis technologiques Electronique et microélectronique - Optoélectronique Réseaux de communication, internet des objets, radiofréquences et antennes Sciences pour l’ingénieur

Résumé du sujet

Dans les télécommunications, et spécialement dans le domaine de l’IoT qui est concerné par des contraintes de déploiement massif, la consommation et le coût du nœud est constamment poussé aux limites. Dans ce cadre, des solutions plus durables sont envisagées pour les générations suivantes dans une approche éco-innovante. Afin d’améliorer l’efficacité énergétique des communications radio et principalement la partie transmission, les techniques de RFID peuvent permettre de passer de la basse consommation vers des solutions de communication « zéro » puissance, signal ou infrastructure ajoutés à l’environnement. La technique RFID de rétro-modulation semble être prometteuse afin d’atteindre ses objectifs dans certains cas applicatifs.
Cette solution, appliquée à un objet nommé tag, permet de réfracter un signal RF incident tout en appliquant une modulation dessus. Cela permet au travers d’une communication RF entre 2 objets, d’utiliser cette onde électromagnétique en ajoutant/superposant par rétro-modulation la signature de ce tag.
Le sujet de thèse proposé va permettre, au travers du standard Orange et tout en s’appuyant sur des architectures en cours de développement sur des bandes sub-GHz, d’étudier et de développer un circuit « tag » à 3.5GHz. Cette montée en fréquence reste ambitieuse et non résolue aujourd’hui. Des solutions innovantes doivent être recherchées afin d’atteindre cette objectif. Plusieurs pistes d’investigations sont ouvertes (beamforming / antenna design …) et une étude comparative devra être menée. Ces résultats vont permettre de réaliser, dans le temps de la thèse, un circuit complet communicant par rétro-modulation et de mesurer ses performances (distance d'interopérabilité, consommation, sensibilité…).

Lien : http://www.leti-cea.fr/cea-tech/leti/Pages/recherche-appliquee/plateformes/Plateforme-Conception.aspx

Laboratoire

Département Systèmes (LETI)
Service Technologies Sans Fils
Laboratoire Architectures Intégrées Radiofréquences
Top envelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down