Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Thèses
Accueil   /   Thèses   /   PRODUCTION PHOTOCATALYTIQUE D'HYDROCARBURES UTILISANT L'ACIDE GRAS PHOTODÉCARBOXYLASE

PRODUCTION PHOTOCATALYTIQUE D'HYDROCARBURES UTILISANT L'ACIDE GRAS PHOTODÉCARBOXYLASE

Biochimie Biophysique moléculaire Sciences du vivant

Résumé du sujet

Une position de doctorat en bio-photocatalyse à l'Université Paris-Saclay/I2BC & à l'Université d'Aix Marseille/BIAM en France est disponible pour un(e) candidat(e) dynamique et enthousiaste. Financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) française, le projet interdisciplinaire se concentre sur le développement de biocatalyseurs innovants pour la photo-production de carburants d'origine non fossile.
Le projet de thèse, intitulé 'Production photocatalytique d'hydrocarbures utilisant l'acide gras photodécarboxylase', vise à optimiser l'enzyme naturelle de la Photodécarboxylase des Acides Gras (FAP) pour une photostabilité accrue et une fixation et photodécarboxylation plus efficaces des substrats d'acides gras courts, produisant ainsi des hydrocarbures liquides.
Les responsabilités clés comprennent la préparation de protéines FAP (sauvage et mutants), la réalisation de tests et de criblages d'activité photoenzymatique, la participation à l'évolution enzymatique, la caractérisation de nouveaux mutants à l'aide de techniques spectroscopiques, la contribution à l'analyse des données, à la rédaction de publications scientifiques, et la présentation des résultats lors de conférences.
Les exigences pour le/la candidat/e comprennent un diplôme de Master ou d'ingénieur dans des domaines pertinents, des compétences pratiques en laboratoire, la capacité à travailler de manière autonome, la maîtrise de l'anglais et/ou du français, et la disposition à déménager de Provence à l'Île-de-France pendant le doctorat.
La position offre la possibilité de contribuer à la recherche sur l'énergie durable tout en acquérant une expertise en biologie moléculaire, biochimie et spectroscopie optique. Le doctorat sera réalisé dans le cadre d'un projet ANR collaboratif impliquant quatre équipes aux compétences diverses. Le/la candidat/e idéal/e devrait s'intégrer dans un environnement multidisciplinaire.
Le superviseur sera Pavel Müller (pavel.muller@i2bc.paris-saclay.fr) et le co-superviseur sera Damien Sorigué(damien.sorigue@cea.fr). Les lieux de travail comprennent l'Institut des Biosciences et Biotechnologies d'Aix-Marseille et le CEASaclay/Institut de Biologie Intégrative de la Cellule.
Le contrat commence entre octobre 2024 et février 2025 et dure trois ans, avec un salaire mensuel de 2400 € (brut). Les candidat(e)s prêt(e)s à relever des défis dans le domaine de l'énergie sont encouragé(e)s à postuler !

Laboratoire

Institut des sciences du vivant Frédéric JOLIOT
SB2SM - Service de Bioénergétique, Biologie Stucturale, et Mécanismes
Laboratoire mécanismes fondamentaux de la bioénergétique
Top envelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down