Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Thèses
Accueil   /   Thèses   /   RMN sous illumination : un outil puissant pour comprendre et améliorer les propriétés de protéines fluorescentes photo-commutables

RMN sous illumination : un outil puissant pour comprendre et améliorer les propriétés de protéines fluorescentes photo-commutables

Biologie structurale Biophysique moléculaire Sciences du vivant

Résumé du sujet

L'étudiant recruté étudiera les mécanismes photophysiques des protéines fluorescentes (RSFPs) réversiblement photo-commutables en utilisant la spectroscopie RMN en solution couplée à une illumination in situ et à une pression d'oxygène variable. Les RSFP sont capables de passer d'un état fluorescent à un état non fluorescent sous l'effet d'une illumination spécifique, et ont favorisé de nombreux types d'applications d'imagerie, y compris les méthodes de super-résolution. La spectroscopie RMN multidimensionnelle est une technique de résolution atomique particulièrement puissante qui fournit des informations détaillées sur la dynamique conformationnelle des protéines, ainsi que sur la chimie locale (états de protonation, liaisons H, ...) impliquée dans la photophysique du chomophore au sein de l'échafaudage protéique. Dans ce projet de thèse, nous allons améliorer notre dispositif d'illumination RMN in situ en ajoutant des capacités telles que des longueurs d'onde supplémentaires de sources lumineuses émettrices, la détection de la fluorescence et le contrôle de la pression de l'oxygène. Cela permettra de corréler directement la dynamique conformationnelle de divers états avec leurs propriétés photophysiques, ainsi que l'effet de l'oxygène sur la formation d'états triplets et le photoblanchiment. Nous appliquerons cette méthodologie RMN à plusieurs modèles de RSFP verts et rouges, ainsi qu'à des systèmes FAST. L'objectif est de contribuer à la connaissance fondamentale de ces marqueurs fluorescents et de concevoir des variantes améliorées.

Laboratoire

Institut de Recherche Interdisciplinaire de Grenoble
DBSCI
Top envelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down