Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Formation diplômante
Accueil   /   Formation   /   Formation diplômante   /   Master 2 - Noyaux, Particules, Astroparticules et Cosmologie

Master 2 - Noyaux, Particules, Astroparticules et Cosmologie

Secteur d’activité : Recherche, R&D
Niveau de recrutement : Bac + 4
Voie d’accès : Formation initiale
Emetteur du diplôme : Université Paris-Saclay
Mention : Physique

Objectif de la formation

Le parcours NPAC forme des étudiants à la recherche en physique nucléaire, physique des particules, des astroparticules et à la cosmologie s’adossant en cela aux thèmes de recherches menées au sein de l’IN2P3 et du CEA/Irfu. En suivant cette formation, les étudiants se familiarisent d’un côté à la physique des particules élémentaires, leurs interactions fondamentales ainsi que leurs assemblages en noyaux atomiques et les propriétés de ces noyaux. De l’autre, ils travaillent sur la compréhension de l’Univers, sa géométrie, son contenu en matière noire et en énergie noire.

L’objectif de ce parcours est de préparer les étudiants à entamer une thèse dans les domaines décrits ci-dessus. La spécialité assure une transition entre un enseignement académique et une initiation à la recherche en associant la théorie, la modélisation et l’instrumentation.

Intégration HTML non disponible.

Insertion professionnelle

Les étudiants issus de ce parcours abordent essentiellement un travail de thèse expérimental ou quelques fois un travail de thèse théorique dans le domaine couvert par la spécialité. A l’issue de la formation, 90% des étudiants s‘insèrent ainsi en doctorat avec un financement. Les laboratoires d’accueil sont situés en région parisienne, en province ou à l’étranger. Les 10% restants ont des trajectoires variées : certains ont l’agrégation et prennent un poste d’enseignement, d’autres se réorientent complètement (monde de l’entreprise, de la communication…) en s’appuyant sur les compétences techniques et méthodologiques acquises.

Taux d’employabilité

90%

à 6 mois en moyenne depuis 5 ans

Pré-requis

Titulaires d'un M1 (ou équivalent).

compétences visées

Fondamentaux en physique fondamentale expérimentale avec un solide socle théorique sur la physique de l'infiniement petit et celle de l'infiniement grand

Détails de la formation

Le premier semestre (examens mi-février) porte sur l’enseignement des disciplines fondamentales par des cours magistraux ainsi qu’un mois de travaux pratiques dits « projets expérimentaux ». La seconde moitié de l’année commence par deux semaines de cours d’approfondissement (une option à choisir) et de travaux pratiques d’informatique, et se termine par un stage de 14 semaines en laboratoire. Les étudiants sont mis en contact avec le monde de la recherche (visites de laboratoires, séminaires…) tout au long de l’année.

    Méthode et outils pédagogique

    Taux de réussite

    (sur les 5 dernières années)

    98%

    Méthode et modalité d'évaluation

    Examens

    modalités et conditions d'inscription

    Admission sur dossier et entretien.

    Partenaires

    Partenaires académiques

    Contacts

    (Mise à jour le 13 décembre 2021)

    Top pencilenvelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down