Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Thèses et post-doctorats
Accueil / Thèses et post-doctorats  /  Réaliser sa thèse au CEA

Réaliser sa thèse au CEA

Déroulement de la thèse au CEA

La préparation d'une thèse s'effectue en moyenne sur 3 ans (durée préconisée par les textes réglementaires).

Chaque année, il est demandé au doctorant de rédiger un rapport d'activité destiné à la Direction scientifique de son unité, à l'INSTN et aux éventuels partenaires industriels ou régionaux pour les thèses cofinancées.

Le rapport d'activités doit être mis en ligne à la fin de l'année civile. L'encadrant et le directeur de thèse fourniront aux doctorants le modèle requis pour la rédaction de ce rapport.

doctorante et son encadrant devant une manip
Crédit : D.Guillaudin / CEA

Encadrement des thèses aux CEA

La réalisation et l'aboutissement du projet de thèse du doctorant au CEA sont encadrés par un ingénieur/chercheur confirmé, ainsi que par un directeur de thèse titulaire de l'Habilitation à diriger des recherches (HDR).

Pour les thèses financées par un contrat de thèse CEA-industrie (CTCI), un ingénieur de l'entreprise participe au suivi scientifique et technique du travail de recherche.

Pour les contrats de thèse CEA-Région (CTCR), un responsable régional peut également participer au suivi de la thèse.

L’INSTN propose aussi des formations adressées spécifiquement aux doctorants et jeunes chercheurs. (lien moteur de recherche filtre formations doctorants)

Candidatures

Pour pouvoir bénéficier d’un contrat de thèse du CEA, les candidats, qu'ils soient universitaires ou diplômés d’une grande école ou école d’ingénieur, doivent être titulaires d’un Master 2 délivré par une université ou d’un diplôme leur permettant d’obtenir l’autorisation d’inscription en thèse par l’école doctorale.

Le diplôme de Master 2 ainsi que l’autorisation d’inscription en thèse délivrée par l’Université doivent être obtenus avant le début du contrat.

L’attribution d’un contrat de thèse CEA intervient après avis favorable de la Commission de sélection présidée par le Haut-commissaire à l'énergie atomique.

Les candidatures sont reçues toute l'année par les encadrants dont les coordonnées figurent sur les fiches des sujets de thèse. Cependant, pour certains sujets, les candidatures sont retenues au fil de l'eau, et ceux-ci peuvent se retrouver pourvus sans préavis. Tous les renseignements pourront être fournis par les laboratoires CEA.

Financements

Différents types de financement sont mobilisés par le CEA pour les contrats de thèse. Selon le cas, le CEA est ou non l’employeur du doctorant.

  • CFR (Contrat formation par la recherche) : contrat financé à 100 % par le CEA.
    CTBU
    (Contrat de thèse sur budget unité) : contrat financé à 100 % par l’unité d’accueil du doctorant

    L’attribution des contrats CFR et CTBU intervient après avis favorable du Haut-commissaire à l’énergie atomique et de l’école doctorale partenaire. 
  • CTCI (Contrat de thèse CEA Industrie) et CTCR (Contrat de thèse CEA Région) : contrats cofinancés à 50 % par le CEA et à 50 % par le partenaire industriel ou la Région

    Les contrats CTCI et CTCR sont attribués sur avis favorable du Haut-commissaire à l’énergie atomique et du partenaire (industriel ou Région) sur le dossier du candidat, ainsi que de l’école doctorale partenaire.


Pour ces deux types de contrats, une convention de partenariat est signée entre l’industriel, ou la Région, et le CEA. Cette convention fixe notamment les modalités de la collaboration et les engagements des parties (cahier des charges, suivi de la thèse, financement du programme, propriété intellectuelle, responsabilité...). Des conventions types sont proposées aux unités d’accueil sur demande auprès de l’INSTN/SFRES.

Pour les financements CFR, CTBU CTCI et CTCR :

  • le contrat de thèse est un contrat de travail de 3 ans de type CDD pour lequel le CEA est l’employeur ;
  • la rémunération mensuelle brute du doctorant est de 2 043,54 € en 1e et 2e années. Elle est de 2 104,62 € en 3e année (valeurs au 1er janvier 2020 - Point = 5,52 €) ;
  • les candidats retenus sont prévenus individuellement de l’attribution de leur contrat de thèse par l’INSTN/SFRES. 
  • CCNE (Contrat CEA non employeur) : les contrats CCNE concernent les thèses dont le financement est géré par un organisme extérieur (CNRS, Ademe, Inrae, Inria, Cern...) et que le CEA finance à hauteur de 50 % du salaire du doctorant.
    La sélection des dossiers de thèse pour un contrat CCNE est réalisée suivant les mêmes critères d’excellence que pour tous les contrats de thèse CEA (évaluation par la Commission de sélection présidée par le Haut-commissaire à l’énergie atomique).

Programme européen NUMERICS

Le programme NUMERICS est un programme doctoral international du CEA dans les domaines de la simulation numérique, la modélisation et la gestion des Big data. Le programme est prévu pour une durée de cinq ans et concerne trois promotions de doctorants recrutés sur les périodes 2018-2021, 2019-2022 et 2020-2023. Une quatrième session de sélections sera organisée en 2021 en fonction de l'issue d'une demande de prolongation du programme en cours.

Pour plus d'informations, consultez le site du programme NUMERICS.

Contact

Service Formation par la recherche
et emploi scientifique (SFRES)
instn-sfres@cea.fr
Tél. +33 1 69 08 80 38

Top pencilenvelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down