Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Formation diplômante
Accueil   /   Formation   /   Formation diplômante   /   Technicien Supérieur en Radioprotection - RNCP 37003

Technicien Supérieur en Radioprotection - RNCP 37003

Secteur d’activité : Industrie nucléaireSanté, Médecine, Hopital
Niveau de diplôme : Niveau 5
Niveau de recrutement : Niveau 4
Voie d’accès : Formation initialeFormation continueVAEAlternanceApprentissage
Emetteur du diplôme : INSTN

Objectif de la formation

Dans le domaine de la radioprotection, domaine qui vise à protéger l’homme et l’environnement contre les effets des rayonnements ionisants, le métier de Technicien supérieur en radioprotection est un des métiers clés. Il a en effet pour mission de garantir la protection des hommes et de l’environnement pour le compte de l'employeur ou de l'exploitant nucléaire au plus près du terrain. Il est chargé d’assurer la prévention des risques radiologiques, que ce soit à la préparation, ou la réalisation de travaux, pendant l'exploitation de l’installation (en fonctionnement normal ou en cas d’incident/accident), la phase de mise à l'arrêt définitif, puis lors de son démantèlement.

La formation prépare à la certification professionnelle de Technicien Supérieur en Radioprotection, de niveau 5 reconnue par France Compétences (RNCP 37003).

Agent SPR effectuant un contrôle d'un poste de travail avec un radiamètre.

Agent SPR effectuant un contrôle d'un poste de travail avec un radiamètre. Crédit photo : L.Zylberman / IRSN / CEA

Intégration HTML non disponible.

Insertion professionnelle

Ces techniciens sont amenés à exercer dans les Installations Nucléaires de Base (CEA, ORANO, EDF et prestataires), Installations Nucléaires de Base Secrètes, industriel (laboratoire, contrôle non destructif utilisant les rayonnements ionisants, irradiateurs industriel ...) et éventuellement dans le domaine médical (médecine nucléaire ...).

Le métier visé par la certification est celui de Technicien supérieur en radioprotection. Les fonctions les plus répandues pour ce métier sont :

  • Technicien en radioprotection/de radioprotection
  • Technicien sécurité/radioprotection
  • Technicien radioprotectionniste
  • Conseiller en Radioprotection.

Pré-requis

Le niveau initial minimum requis pour être candidat à cette certification est les baccalauréats scientifiques (Bacs S-SI ou S-SVT, bacs C et D), Bac général avec spécialités Mathématiques, Sciences de l’ingénieur, Physique/chimie, Sciences de la vie et de la terre.

Un test probatoire obligatoire, suivi éventuellement d'un entretien, est réalisé pour accéder au dispositif de certification afin d’évaluer le niveau en mathématiques, physique, chimie et sur la maitrise de la langue française. Une note minimale de 12/20 est requise pour être admissible.

compétences visées

Les compétences visées sont réparties suivant 5 blocs de compétences indépendants permettant d’exercer les activités de Technicien Supérieur Radioprotection. L'acquisition de l'ensemble des blocs est nécessaire pour la délivrance de la certification professionnelle. Les blocs de compétences visés, dans le cadre de cette formation, sont les suivants :

- BLOC 1 : Evaluer les risques radiologiques sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire).

BLOC 2 : Définir et mettre en œuvre les parades nécessaires pour prévenir les risques radiologiques et assurer la surveillance associée sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- BLOC 3 : Assurer la vérification des mesures de prévention et de protection sous la responsabilité de l’employeur, et/ou, de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- BLOC 4 : Appliquer les mesures visant à limiter les conséquences d’un événement radiologique sur les travailleurs, la population et l’environnement sous la responsabilité de l’employeur, ou de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

- BLOC 5 : Contribuer à la communication sur les risques radiologiques sous la responsabilité de l’employeur, ou de l’exploitant nucléaire (responsable de l’activité nucléaire)

Référentiel d'activité, de compétences et d'évaluation

INSTN-Réglement-TechSupRadiopro_Vdef

Détails de la formation

La formation se compose de cours théoriques permettant de maitriser les savoirs fondamentaux et de mises en situations professionnelles au travers de travaux pratiques complétés par un stage ou une alternance en entreprise.

Savoir fondamentaux :

- Radioactivité et activation 45 heures

- Interaction rayonnements matière, dosimétrie et évaluation de la dose en exposition interne - 66 heures

- Effets biologiques des rayonnements ionisants - 6 heures

- Démarche générale de prévention, maitrise des risques professionnels et méthode d'analyse des risques - 27 heures

- Techniques de protection contre l'exposition externe et interne - 72 heures

- Détection des rayonnements ionisants - 42 heures

- Notions de droit et réglementation - 39 heures

- Sûreté - criticité, qualité - 18 heures

- Gestion de crise – 6 heures

- communication – 12 heures

- ...

Travaux pratiques :

- Mesures et métrologie : Spectrométrie alpha et gamma, radon, mesures de débits d'équivalent de dose, contamination surfacique et atmosphérique - 80 heures

- TP/TD Vérification des moyens de prévention – 12 heures

- Equipement de protection collectif (SAS, enceintes de confinement) et individuel - 30 heures

- Gammagraphie - 9 heures

- Transport de matières radioactive - 6 heures

- Gestion de situations dégradées - 15 heures

- Réalisation de cartographie, Evaluation de Dose Prévisionnelle (EDP), ALARA, zonage radiologique - 30 heures

- Activités intégratrices de synthèse - 27 heures.

- …

- Stage (280 heures) ou alternance en entreprise (875 heures)

- Informations complémentaires et sessions

 

 

    Méthode et outils pédagogique


    Warning: Illegal string offset 'graduate_reussite_value' in /applis/www/instn.cea.fr/production/wp-content/plugins/oxygen/component-framework/components/classes/code-block.class.php(115) : eval()'d code on line 6

    modalités et conditions d'inscription

    Toute personne envisageant une carrière de technicien en radioprotection au sein de la recherche, de l'industrie nucléaire (donneurs d'ordre et sous-traitants), de la Marine Nationale ou d'un établissement de santé.

    Voies d'accès : Formation initiale, formation continue, alternance et validation des acquis de l'expérience (VAE)

    Date limite d'inscription mi-avril pour Cadarache et fin juin pour Cherbourg en Cotentin.

    Partenaires

    CFA Epure méditerranée

    Ecole des Applications Militaires de l'Energie Atomique (EAMEA)

    Contacts

    Cherbourg en Cotentin

    Responsable pédagogique

    Alain PIN
    alain.pin@cea.fr
    +33 2 33 01 89 83

    Contact administratif

    Laurence BERNASCONI
    laurence.bernasconi@cea.fr
    +33 2 33018978

    Cadarache

    Responsable pédagogique

    Jocelyn PIERRE
    jocelyn.pierre@cea.fr
    +33 4 42 25 73 37

    Contact administratif

    Aurélie FUESSINGER
    aurelie.fuessinger@cea.fr
    04.42.25.21.68

    (Mise à jour le 30 novembre 2022)

    Top envelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down