Qui sommes-nous ?
Espace utilisateur
Formation continue
Credit : L. Godart/CEA
D’un jour à plusieurs semaines, nos formations permettent une montée en compétence dans votre emploi ou accompagnent vers le retour à l’emploi. 
Conseil et accompagnement
Crédit : vgajic
Fort de plus de 60 ans d’expériences, l’INSTN accompagne les entreprises et organismes à différents stades de leurs projets de développement du capital humain.
Qui sommes-nous ?
Accueil / Qui sommes nous ? / L’expertise pédagogique  /  Des outils et plateformes pédagogiques au service de l'apprentissage

Des outils et plateformes pédagogiques au service de l'apprentissage

Sur l’ensemble de ses sites, l’INSTN dispose d’une collection variée et performante de plateformes et d’équipements pédagogiques, adaptés aux publics, aux objectifs et aux contenus de ses formations. Les participants peuvent ainsi mettre en application les connaissances et compétences acquises lors de travaux pratiques réalisés dans des situations simulées ou réelles, très proches des véritables environnements et postes de travail.

Des plateformes métiers / chantiers école

Sur ses unités d’enseignement de Cherbourg-Octeville (50), Marcoule (30) et Saclay (91), l’INSTN exploite des chantiers écoles dédiés aux interventions en installations nucléaires de base et à la radioprotection : chantiers-écoles de type réacteur nucléaire, cycle du combustible-centre de recherche.

En plus, l’INSTN propose un accès à des outils spécifiques des exigences métiers : boîtes à gants, télémanipulateurs MT200, simulateur haptique, Dosicase® (équipement de sensibilisation au risque radiologique), curseur hydraulique et vanne Tuflin…

Crédit : Sébastien Le Couster/CEA

Un accès aux installations des exploitants

Grâce à sa situation unique au sein des équipes du CEA et à proximité des installations des centres, les apprenants de l’INSTN ont accès aux plateformes et laboratoires de recherche du CEA (FabLab Formadditive, Pourdrinnov, Prod-H2, Doseo…), mais aussi, grâce à des relations partenariales fortes, à la visites d’installations des exploitants nucléaires et partenaires industriels.

Des solutions digitales

Crédit : Indexel/INSTN

Simulateurs immersifs 3D : Pour immerger les apprenants dans un environnement ou un contexte professionnel l’INSTN peut aussi avoir recours à des simulateurs 3D (salle VERT pour la radiothérapie), à la réalité mixte (environnement réel et 3D) (simulateur EVOC en physique des réacteurs) ou encore à des serious games (OSIRIS et EmSimBasics® pour la radioprotection en milieu industriel ou médical).

Simulation et codes de calcul : l’INSTN s’appuie sur une série de simulateurs et codes de calcul  :

  • Dans le domaine des réacteurs : simulation de REP (SOFIA, C-PWR) ; thermohydrolique (FLICA) ; neutronique et calculs pour REP (APOLLO, CRONOS) ; transports de particules, Monte-Carlo (TRIPOLI, GEANT4, MCNP)
  • Imagerie médicale : Barinvista, Gate
  • Le risque radiologique (DOSIMEX, Microshield)
  • Les chantiers de démantèlement (DemPlus…)

En savoir plus sur la digitalisation au service de la formation

Plateforme de formation en ligne

Évaluation en ligne, enseignements synchrone et asynchrone, formation à distance, classe virtuelle, quiz ou animation, gamification… l’INSTN a mis en place un ensemble d’outils et méthodes autour de sa plateforme de formation en ligne Instart Learning Experience pour offrir un espace numérique à ses apprenants. Et pour accompagner la digitalisation des formations : une méthode de spécification des compétences visées, une ingénierie pédagogique et digitale, des moyens de production de ressources numériques et un espace dédié à la conception et à l’innovation pédagogique.

En savoir plus sur la digitalisation au service de la formation

Crédit L.Godart/CE

Laboratoires de travaux pratiques

L’INSTN renouvelle et modernise ses salles de travaux pratiques qui comprennent de nombreux équipements scientifiques et techniques similaires à ceux rencontrés dans la recherche et l’industrie :

  • biologie et radiobiologie (détecteurs à scintillation liquide, analyseur scintillation liquide, compteur gamma, compteur proportionnel, appareils PCR, activimètre…),
  • radiochimie et spectrométries associées (alpha, gamma et bêta),
  • métallurgie et caractérisation des matériaux (microscopes électroniques à balayage, diffractomètre RX, détecteur germanium, dilatomètre, machines de traction et de dureté, polisseuses, microscopes optiques, fours de traitement thermique…),
  • détection et mesure de rayonnements bêta, gamma, neutrons et X (détecteurs, source neutron, logiciels de spectrométrie, chambre à brouillard...). 
Crédit : L. Godart

Top pencilenvelopegraduation-hatlicensebookuserusersmap-markercalendar-fullbubblecrossmenuarrow-down